Perçage corporel

Origine anciennespercage3

Le piercing est une pratique consistant à percer une partie du corps pour y mettre un bijou. C’est un type de modification corporelle.La pratique de la perforation du corps pour y insérer un ornement est ancienne. Déjà au néolithique, en Afrique, notamment chez les Mursi, une tribu d’Éthiopie, des labrets en pierre étaient insérés au niveau de la lèvre inférieure ou aux lobes des oreilles.

Le piercing au nez est une coutume provenant de l’Inde. Il était, à l’époque, réservé aux castes supérieures. En Inde et au Pakistan, cette coutume se pratique depuis des siècles. En Inde, le piercing au nez est couramment porté par les femmes depuis le XVIe.

En Égypte antique, des boucles d’oreilles en or étaient portées par les hommes de haut niveau social. Les perforations du nez et des oreilles étaient réservées aux pharaons et autres membres de la famille royale. Ces pratiques sont mentionnées dans la Bible.

Dans la Genèse 24:22, le domestique d’Abraham a donné des boucles d’oreilles et des bracelets à Rebecca, épouse de son fils Isaac.

Dans Exode 21:6, le piercing est une marque d’esclavage avec asservissement à perpétuité ou d’affranchissement conditionné librement consenti par l’interprétation du verset 5. 5 Mais si le serviteur déclare: «J’aime mon maître, ma femme et mes enfants, je renonce à partir libre», 6 alors le maître prendra Dieu à témoin et fera approcher l’homme du battant de la porte ou de son montant et lui percera l’oreille avec un poinçon et cet homme sera son esclave pour toujours.

Le perçement de l’oreille, courant en Syrie et dans les pays environnants comme signe de servitude, symbolisait l’obéissance stricte que le serviteur devait à son maître.

En Amérique, la perforation de la langue était populaire dans l’élite des civilisations aztèque et maya, bien qu’elle ait été effectuée en tant qu’élément rituel non permanent, supposé permettre d’entrer en contact avec les dieux. Ces civilisations précolombiennes portaient des bijoux aux oreilles, au nez et à la lèvre inférieure. De telles décorations continuent à être populaires parmi les peuples autochtones de ces régions.

percage2De nos jours

La perforation des oreilles existe depuis l’Antiquité. Elle s’est poursuivie durant le xxe siècle. Cependant, aux États-Unis, la pratique était devenue relativement rare entre les années 1920 et 1960.

À partir des années 1960, elle a regagné du terrain parmi les femmes américaines, et a été par la suite adoptée par les hippies et les communautés gays, puis plus tard la culture punk.

Dans les années 1970, la perforation d’autres parties du corps a gagné en popularité dans la culture gay BDSM. En 1975, Jim Ward a ouvert The Gauntlet, le premier magasin de piercing des États-Unis, à Los Angeles.

Dans les années 1980, la perforation des oreilles chez les hommes est devenue commune dans le monde occidental, même si les hommes ont pour habitude de ne percer qu’une seule oreille.

Aujourd’hui, le piercing est devenu une véritable mode et s’est progressivement répandu dans toutes les couches de la population.

Significationspercage1

Le piercing correspond à une volonté esthétique ou une démarcation sociale. Ainsi, le piercing a pour but l’amélioration de son apparence, la volonté de se distinguer de l’ensemble de la population ou de s’associer à un groupe particulier.

Le piercing est un rituel. Le Piercing peut être un rituel d’initiation ou de pénitence. D’après un concept anthropologique datant de 1909 : selon les époques et les régions du monde le piercing peut être une rituel de passage à l’âge adulte. A Singapour, lors de la fête du Taipoussan, chacun pour implorer son pardon, porte une charge proportionnelle de piercings variés qu’il exhibe à la communauté lors d’une procession en ville.

Aujourd’hui, de nombreux sociologues assimilent le piercing chez les adolescents comme pouvant relever de ce concept de rituel de passage à l’age adulte.

Le piercing permet l’appartenance à un groupe. Dans l’Égypte antique c’était l’appartenance à l’élite. De nos jours les punks, les gothiques, les métalleux et d’autres groupes utilisent les piercings comme un de leurs moyens d’identification.

Le piercing est un moyen de se différencier. Il est utilisé par certains pour s’opposer à leurs parents ou à la société. C’est une manière de s’affirmer, de se construire et de s’exprimer.

percage4Cicatrisation

Une nouvelle perforation sera douloureuse, enflée ou rouge pendant plusieurs jours voire plusieurs semaines.

La cicatrisation complète prend normalement plusieurs semaines ou plus. Durant cette période de guérison des précautions doivent être prises. Afin d’éviter toutes infections ils convient d’effectuer des soins :

Règles à respecter :

– Se laver les mains avant de toucher son piercing
– Ne jamais enlever le piercing pour nettoyer
– Nettoyer délicatement à l’aide d’une compresse
– Toujours bien sécher son piercing après l’avoir nettoyé
– Ne pas mélanger les produits
– Ne pas arracher les croûtes éventuelles

ATTENTION :

UN PIERCING EST UNE PLAIE PROPRE, IL FAUT LA NETTOYER ET NON LA DESINFECTER ! BANISSEZ TOUT LES PRODUITS CONTENANT DE L’ALCOOL !

Réfécence Wikipédia

 

Liste de prix

(les prix sont pour le perçage seulement et doivent etre additionné du prix du bijou choisi sur place)

Perçage simple                               20$ (+ 15$ perçage additionnel)

(sourcil, nombril, pavillon, lobe, labial, surface…)

Perçage complexe                        35$ (+ 20$ perçage additionnel)

(labret, monroe, septum, tragus…)

Perçage multiples             70$ (pour 5 + 5$ perçage additionnel)

(5 et+, simple ou complexe)